Actualités Flash

Bonjour et bienvenue sur la nouvelle version du site !

 

Calendrier concerts

Septembre 2017
D L Ma Me J V S
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Suivez Moi ....

Je vous invite à me suivre sur les réseaux sociaux

Connexion

select14.jpg

(profane et sacré dans l'œuvre de A. de Cabezon)
Présentation des correspondances dans la musique de Cabezon entre la musique vocale et instrumentale dans les domaines du Sacré et du Profane, où parfois les deux se mêlent étrangement.

voir la présentation de l'album ici => https://www.youtube.com/watch?v=iqR6816z4sc

cd11

 

Canto llano del Caballero, y quatro diferencias sobre el canto Llano.

Himno "Sacris Solemnis".

Gallarda "Cara Cosa" y su glosa.

Himno "Salve Regina" y Tiento tercero sobre el himno.

Pavane "Belle qui tiens ma vie" y diferencias sobre "La Dama le Demande."

Magnificat de primero tono.

Siete diferencias sobre el Villancico : "Quien teme enojo Isabel ?"

Himno "O Sacrum Convivium", Dic Nobis Maria, Victimae Paschali Laudes.

Duo 1 para principiantes.

Himno "Ave Maris Stella".

Dulce Memoriae, glosado en memoria de su padre (H de Cabezon).

 

Frédéric Muñoz : orgue.

Compagnie Musicale Catalane (Chœur féminin).

Josep Cabré : Chant et direction.

Orgue historique de l'Abbaye de Saint Guilhem le Désert. (JP Cavaillé 1785 et Alain Sals 1984 et 2000)
1 CD XCP 5036 enregistré en Novembre 2001 et Juin 2002.

 

CRITIQUES

  • "Quel bonheur d’entendre en début de disque la voix calme et heureuse de Josep Cabré résonnant dans la belle église Abbatiale de Saint Guilhem le Désert. […]

    Frédéric Muñoz joue l’ibérique Cabezon avec style, conduisant chaque phrase sans que la tension ne se perde, avec une ornementation riche et précise, donnant aux dissonances toute leur valeur. Le ton est donné dès le premier instant, sur cet orgue un peu « rustre » mais si coloré de Saint Guilhem le Désert. Instrument certes tardif pour ce type de répertoire renaissant, mais qui rend justice à la musique par son tempérament mésotonique, avec une très touchante « Voix Humaine ».
    Dans l’esprit, on est pas loin d’un Josquin des Prés, ou plus au Nord de Jan Pieterszoon Sweelinck.
    La Compagnie Musicale Catalane, c’est du Cabré. Voix pures et vivantes, rondes aussi . Beaucoup de douceur dans le traitement de la phrase. L’église romane de Saint Guilhem donne aux voix une toute autre présence."
    Blog « Hautetfort.com » Octobre 2006

  • "Frédéric Muñoz invoque une "confondante modernité", en recherche les sources d'inspiration (irréprochables interventions de Josep Cabré et de la Schola féminine qu'il dirige), et choisit un orgue aux qualités évidentes mais de facture très tardive.
    Le malentendu se dissipe à l'occasion d'œuvres pour lesquelles Frédéric Muñoz use d'un jeu plus naturel renouant avec les fondamentaux de ce répertoire. La vaste fresque sur " Salve Regina " réunit ces qualités, et plus encore le "Duo para principiantes"". Xavier Bisaro : Revue "Diapason" 4 DIAPASONS

  • "Frédéric Muñoz nous a habitués à ce rythme d'écoute, celui d'un voyage intérieur au cœur d'univers exigeants qui vous comblent dès lors que vous laissez à la porte de l'église : frénésie et urgence du siècle. L'alternance vocale le rejoint dans une même ascèse poétique, vie intérieure sans hâte, pure et humaine : Voix d'homme solo (bouleversant Victimae Paschali Laudes).
    Le Jean-Pierre Cavaillé de Saint Guilhem a la force, l'accent rocailleux mais racé qui siéent à Cabezòn. Frédéric Muñoz aime s'attarder sur les jeux d'ombre et de lumière, consonances et dissonances . Laissons nous guider". Michel Roubinet "Le Monde de la Musique" 4 ETOILES.

  • "Frédéric Muñoz est un organiste discret malgré son rayonnement, il vient de graver un CD tout de fraîcheur et de grâce, avec Josep Cabré et sa Compagnie Musicale Catalane. Frédéric Muñoz y est à l'aise et le programme est composé judicieusement alternant danses et pièces religieuses. C'est un parcours original, qui prend source dans un Cantus Firmus où Josep Cabré est exemplaire, expressif et profond. Les voix de femmes ont une douce allégresse et des timbres personnels et fruités. La richesse est intérieure, rayonnante et on apprécie la complicité entre un organiste inspiré et un instrument doué de la vivacité et des saveurs ibériques". Michèle Fizaine : Midi Libre Août 2003
  • "Ce Cabezon : une pépite ! Cette musique pleine de pudeur, de retenue, de sensibilité et de fougue contenue est magnifiquement servie par un jeu aéré et délicat. Je crois franchement que Frédéric Muñoz vit cette musique d'une manière très intime et sincère. Sans doute aussi le fait qu'il y ait entre elle et lui un terroir commun contribue-t-il à cette authenticité, avec en prime un bel orgue et les intermèdes chantés qui sont d'une grande qualité. Bref, ce disque est cohérent, avec une grande unité de ton et d'inspiration entre le compositeur et les interprètes". Jean Philippe Delrieu
  • "Le choix des oeuvres, leur disposition en alternance entre pièces profanes et pièces sacrées, et surtout les interventions d'un excelent petit ensemble vocal, dans des dispositifs variés, rhytment fort agréablement ce florilège. Frédéric Muñoz aime cette musique, et la joue avec bon goût et discrétion : articulations, phrasés et ornementation servent un discours toujours clair, inspiré et éloquent." Jean Ferrard : "Le Magazine de l'Orgue" Mai 2004

 

 

Prochains Concerts

21 Sep 2017
15:00
Temple d'Alès
Alès : Temple Protestant

23 Sep 2017
10:00
Orgues en Belgique
Liège et Anvers

03 Déc 2017
17:00
Eglise Notre-Dame du Lac
Lunel (Hérault)